10 Dec, 2018
Text Size
Top Tab Content

Palmiers : 170 espèces existent à Madagascar, dont plus de 97% sont endémiques. Tout est utilisable dans le palmier : fruits, les feuilles, le cœur…

Lire la suite...

Plantes médicinales : elles forment la pharmacopée malagasy, si dénigrée pendant la première période coloniale civilisatrice. On a ainsi perdu une grande partie des connaissances et pratiques ancestrales. Aujourd’hui, les malagasy font la queue devant les dispensaires des ONG pour obtenir des médicaments périmés venants d’Europe ou ils achètent du « paracétamol » à la gargote du quartier, au moindre problème de santé.

Lire la suite...

Succulentes : On dénomme ainsi ces plantes qui ont modifié leurs métabolismes et organes pour résister à la sécheresse, en créant des épines, en réduisant ou en durcissant les feuilles. D’autres stockent en gonflant leurs troncs, racines, tiges…

Lire la suite...

Ravinala ou « arbre des voyageurs » : cet arbre est l’emblème de beaucoup de sociétés malagasy. Il est typique de la forêt tropicale secondaire de l’Est. Certains affirment qu’il fait partie de la famille des bananiers, qui fait partie des herbes dans la classification botanique.

Lire la suite...

Recherche dans le site

Hit-parade