vendredi, avril 26, 2019
Text Size
Top Tab Content

Epiphyte : ces plantes poussent sur les arbres sans en tirer leurs nourritures. C’est le cas des célèbres orchydées qui poussent dans les forêts tropicales.

 Les épiphytes1 (du grec έπί « sur », φυτόν « végétal »; littéralement « à la surface d'un végétal ») sont des plantes qui poussent en se servant d'autres plantes comme support. Il ne s'agit pas de plantes parasites car elles ne prélèvent rien au détriment de leur hôte. Les épiphytes sont des organismes autotrophes photosynthétiques ; ils sont capables d'absorber l'humidité de l'air et trouvent les sels minéraux, partiellement dans l'humus qui peut se former à la base des branches, et pour une autre partie dans les particules et gaz, absorbés ou solubilisés dans l'eau de la pluie et des rosées. Ce type de plantes est particulièrement bien représenté chez les ptéridophytes, les orchidées, les broméliacées, les aracées, les pipéracées et les bégoniacées. On les rencontre surtout dans la zone intertropicale, et plus particulièrement dans les forêts ombrophiles. Certains arbres, à l'écorce lisse ou phytotoxique, ou se desquamant régulièrement, sont exempts ou presque dépourvus d'épiphytes.

En zone tempérée, la présence et la diversité de lichens épiphytes sont considérées comme des bioindicateurs de la qualité de l'air et de l'environnement.

L’épiphytisme désigne l'ensemble des caractères d'un taxon rendant possible sa vie en épiphyte.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89piphyte

Fil de navigation

 Change EURO en ARIARY (MGA)

Recherche dans le site

Hit-parade